vendredi 9 septembre 2016

La motricité libre

Quand on devient parent pour la première fois (remarque c'est peut-être vrai également pour les autres enfants), on découvre un univers bien particulier. Un univers où se mêle des centaines, des milliers de questions ; un univers où il faut parfois faire des choix pour un bébé même pas encore né : couche lavable ou couche jetable? Allaitement ou biberon????

Dans tout se fatras apparaissent deux mots que, personnellement, je ne connaissais pas  avant d'être enceinte : Motricité libre. Alors comme je suis d'un naturel curieux, je me suis penchée sur la question.

Au fur et à mesure de mes balades sur les blogs et les sites, j'ai réalisé que c'est comme ça que je concevais le développement moteur de Peticha.

Il ne s'agit pas ici de juger qui que ce soit mais plus de partager quelque chose auquel je crois.

Prenons l'exemple du Youpala. Personnellement, je suis contre. Je trouve qu'il n'est adapté au développement physiologique du bébé et qu'il peut être source de nombreux dangers : chute dans les escaliers, brûlures... On dénombrerai 580 blessures graves par an en Europe (5000 aux Etats Unis!!). Toutefois, chacun prend les décisions qu'il trouve adapté pour son enfant et, encore une fois,  je ne porte aucun jugement.

Concernant la motricité libre, j'ai trouvé ces images crées par Bougribouillons. Je vous invite à aller visiter son site car elle y propose différentes affiches hyper intéressante sur divers thème (comme par exemple la DME).

Je trouve ces affiches concises et complète donc parfaite pour une présentation de a motricité libre (charge à chacun qui souhaite en savoir plus d'approfondir la question)





Une fois encore, il appartient à chacun de choisir ce qui lui parait le meilleur dans l'intérêt de son enfant. Par exemple, ici, nos avons malgré tout un parc. Peticha n'y va que très peu mais cela a été très pratique quand il ne dormait et qu'il me fallait laver la maison. 

Aujourd'hui il va quelques minutes, souvent quand nous déchargeons les courses. En effet, étant un enfant super bien élevé, il souhaite nous aider, sauf que, il faut le reconnaître, nous sommes peu disponibles pour l'accompagner et veiller à sa sécurité à ce moment. Du coup, nous le mettons un peu dans le parc.

De plus, du fait de son hypertonie postérieure, Peticha a du passer plus de temps que nous l'aurions souhaité dans sa chaise haute. Toutefois, quand je regarde son développement moteur aujourd'hui, je me dis que cela a été réellement pour son bien.

Et vous, êtes-vous adepte de la motricité libre?





Aucun commentaire:

Publier un commentaire